Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault
Date de sortie : 13-04-2012
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault affiche
Réalisateur :
Acteurs :
Catégories :
Pays :
Année : 2012
Format : 29 min
0
Followers 0
Vues
2,580
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault
Date de sortie : 13-04-2012
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault affiche
Synopsis : Émission : Spécial investigation
Épisode : Le mystère de Louis Renault

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans la France occupée, la collaboration économique avec les nazis tourne à plein régime. A la fin du conflit, quelques sociétés sont sanctionnées, comme la SNCF et Renault. Aujourd'hui, ces deux entreprises sont confrontées à leur passé. D'anciens déportés et des hommes politiques américains conditionnent des contrats avec la SNCF à la reconnaissance claire de son rôle pendant la Shoah. Le PDG de la SNCF a ainsi présenté publiquement des excuses. Dans la famille Renault, la petite-fille du fondateur voudrait laver l'honneur de son grand-père
0
Followers 0
Vues
2,580
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault
Date de sortie : 13-04-2012
0
Followers 0
Vues
2,580
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault
Date de sortie : 13-04-2012
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault affiche
0
Followers 0
Vues
2,580
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault
Date de sortie : 13-04-2012
Spécial investigation - Le mystère de Louis Renault affiche
0
Followers 0
Vues
2,580
Vous pouvez afficher la liste des liens en cochant la case "Affichage des liens par liste des Players Streaming" de votre compte membre ou préférer l'affichage des players intégrés. (http://www.dpstream.net/users/account_setting)

Player Streaming

Langue

Qualité

+ Player Streaming Version Qualité Lien soumis par Signaler un lien brisé Accéder au lien
  dailymotion N/C N/C Lien soumis par Haroun Signaler un lien brisé ici

 Spoiler ou être spoilé (e) n'est pas une fatalité. Merci d'utiliser les balises pour respecter les autres visiteurs du site. Merci.
angelovardan il y a 2 années

@Martingoa : nous n'avons pas vu le même reportage ! Le problème n'est pas là.
Les questions soulevées sont :
* peut-on nationaliser une entreprise privée sans indemniser les actionnaires ?
* le réponse ici est de facto oui, pour fait de collaboration
* était-elle cette décision équitable ? juste ?
* pourquoi ne pas avoir sanctionner les autres entreprises collabo ?
* comment a-t-on agi avec les entreprises dénazifiées en Allemagne en 1945 ? (par exemple et à titre de comparaison, chose absolument pas abordée par la réalisatrice).
etc. Toutes ces questions sont légitimes, il est nécessaire de les poser. Quant aux héritiers, je doute fort de leur capacité à pouvoir analyser sereinement cette situation. Le fait qu'ils aient le droit d'aller porter plainte est bon signe, ça veut dire que la justice est ouverte à tous. Aux parties civiles de s'organiser, mais c'est aux juges de trancher.

Et fermer les yeux sur des faits n'est jamais bon.

Spoiler
Martingoa il y a 2 années

COLLABO !!!

Sa à était prouvé à plusieurs reprise.
Il dise que leurs ancêtre n'avais pas le choix, moi je dit qu'il mérite la mort.

Pourquoi ont leurs à permit d'avoir une descendance ?

Spoiler
La Pieuvre²3 il y a 3 années

L'histoire se noue pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans la France occupée, le régime de Vichy autorise les entreprises françaises à accepter des contrats avec l'occupant allemand. Pendant 4 ans, la collaboration économique avec les nazis tourne à plein régime. Certains patrons collaborent en traînant des pieds. D'autres s'empressent de proposer leurs services. A la fin de la guerre, quelques sociétés sont sanctionnées, voire nationalisées comme Renault, accusée notamment d'avoir construit des chars pour les Allemands. D'autres réussissent à passer entre les gouttes de l'épuration, comme la SNCF, qui a pourtant acheminé des prisonniers dans des wagons à bestiaux jusqu'à Drancy, la dernière étape avant les camps de concentration. Aujourd'hui, ces deux entreprises se retrouvent confrontés à la part la moins glorieuse de leur passé.

D'anciens déportés juifs et des hommes politiques américains conditionnent des contrats avec la SNCF à la reconnaissance claire de son rôle pendant la Shoah. Une implication que l'entreprise a longtemps eu du mal à assumer, jusqu'à ce que son PDG présente publiquement ses excuses.

Dans la famille Renault, la petite-fille du fondateur voudrait laver l'honneur de son grand-père. Mais les communistes, adversaires d'hier et d'aujourd'hui du grand patron, s'y opposent. Louis Renault fut-il collabo ou le bouc émissaire d'une époque, victime de ses positions anti-ouvrières ? La question déchaîne encore les passions entre historiens, 70 ans après les faits.

Spoiler
NEWS