PAGE 1 SUR 1

  • Les dessins d'Yves Saint Laurent affiche
    Durée
    60 min
    Pays
    Genre
    Année
    2017
    Yves Saint Laurent laisse derrière lui des milliers de dessins qui témoignent de son talent mais aussi de l'histoire de la mode. Un trésor caché, révélé par ce documentaire éblouissant. Rapide, nerveux, vivant, le coup de crayon d'Yves Saint Laurent est à l'origine des plus belles robes du monde. Pour la première fois, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent ouvre les portes de ses archives où sont entassés des milliers de dessins qui, à ce jour, sont toujours en cours d'inventaire. Sous nos yeux défilent des poupées en papier, une bande dessinée de la vilaine Lulu, des dessins érotiques secrets ou encore des collections emblématiques. La robe Mondrian, les "scandaleuses" inspirées par les années 1940, les variations sur le smoking ou l'avalanche multicolore des Ballets russes racontent une histoire de la mode. Cette véritable malle aux trésors permet de mieux comprendre l'univers du mythique couturier qui n'a cessé de se réinventer tout au long de sa carrière, en collaborant notamment pour le music-hall avec la flamboyante Zizi Jeanmaire, dont il invente la silhouette tout en plumes d'autruche. Mille et une robes Dans ce documentaire riche des souvenirs de Pierre Bergé, disparu le 8 septembre, mais aussi d'anecdotes d'anciens collaborateurs du créateur, Loïc Prigent redonne littéralement vie à l'œuvre de Saint Laurent. Avec des sons d'archives, les croquis s'animent et nous plongent dans l'ambiance d'un défilé ou d'une séance d'essayage. Ils laissent également entrevoir une autre facette de l'artiste, celle d'un formidable dessinateur de mode, comme dans cette séquence chez Dior où il esquisse à la craie d'un geste vif et précis, avec une aisance folle, la silhouette d'une élégante.
    Acteurs
    Réalisateur
  • Yves Saint Laurent: Le dernier défilé affiche
    Durée
    51 min
    Pays
    Genre
    Année
    2013
    Documentaire-hommage au génie d'Yves Saint Laurent. Le réalisateur, Loïc Prigent, revient sur son dernier défilé: une rétrospective de ses 40 ans de carrière. En janvier 1962, Yves Saint Laurent s'associe à Pierre Bergé afin de fonder sa propre maison de haute couture. Durant quatre décennies, le créateur n'aura de cesse de créer le vestiaire de la femme moderne, inventera des pièces indémodables comme le caban, le trench-coat, le smoking, la saharienne ou le tailleur-pantalon. Il emprunte alors aux codes masculins pour mieux habiller les femmes. Et de nombreuses stars se pressent à ses défilés afin d’être les premières à porter ses géniales créations, même si Yves Saint Laurent ne souhaite pas pour autant se cantonner aux plus riches et ouvre de nombreuses boutiques de prêt-à-porter à travers le monde. Quarante ans après avoir créé sa maison de haute couture, il annonce qu’il prend sa retraite (le 7 janvier 2002) lors d’une conférence de presse. Quinze jours plus tard, il assiste à un grand défilé retrospectif de ses quarante ans de carrière. Au beau milieu des 2000 invités, Jeanne Moreau, Lauren Bacall ou encore Paloma Picasso sont présentes. Pour ce documentaire, Loïc Prigent est allé à la rencontre de Pierre Bergé, le mannequin Audrey Marnay, Monsieur Jean-Pierre, son chef d'atelier tailleur, ou encore Pamela Golbin, historienne du musée des Arts décoratifs, afin qu'ils décryptent et se souviennent. Diffusé sur Arte le 3 mars 2013 à l'occasion de la Fashion Week
    Acteurs
    Réalisateur

PAGE 1 SUR 1